6 points de suture…. sur la langue!

L’an passé environ à pareille date, j’allais au 2e rendez-vous de Jake pour réparer une carie. Papa était allé avec lui, les fois précédentes, mais cette fois-ci je voulais y aller. Tout allait bien, mon fiston faisait ça comme un chef, sans bouger. J’étais si fière de lui qu’en sortant de là, je lui ai dit : on va aller t’acheter une petite surprise, au Jean-Coutu!

Quand je suis sorti de l’auto et que j’ai ouvert la portière d’en arrière… Mon fils, 4 ans et demi 5 ans, environ, avait du sang de la bouche jusqu’aux genoux (sans blague!). Le manteau, l’auto, son visage, tout, tout tout était plein de sang! un sang épais, vif. Je n’ai pas peur du sang habituellement, mais à ce moment mes jambes étaient vraiment molles. J’ai regardé dans sa bouche… L’horreur! sa langue, pour ne pas trop vous donné d’image écœurante, était sectionné pratiquement au complet, en deux. En plus, il l’avait littéralement ”mâché”. C’était, honnêtement, la scène la plus déstabilisante que j’avais vue de ma vie. Je suis entré dans la pharmacie sans réfléchir, tous les regards se tournaient vers nous. (allo le p’tit gars plein de sang de la tête aux pieds) La pharmacienne me retourna au cabinet du dentiste illico. (Évidemment!)

Comme nous étions sur l’heure du lunch, la dentiste de mon fils n’était plus là. Par chance un autre dentiste y était encore et en voyant Jake, la réceptionniste l’appela tout de suite en urgence. Jake, lui, ne pleurait pas, rien. Je pense que c’était le plus troublant. À cause de l’anesthésie (pas mal trop puissante j’ai l’impression) il était complètement insensible. Le Dentiste, hyper relax, entre dans le petit cubicule et me lança sûr de lui ; ne vous inquiétez pas, on ne fait jamais de point de suture sur la langue, ça ne sert à rien!

Il s’installa, entre temps l’assistante m’avait apporté le contenu entier d’une boite de papier pour essuyer Jake, et il demanda à mon fils d’ouvrir sa bouche. Il resta un peu figé, toucha la langue de fiston, fronça les sourcils. Je l’ai vu dans ses yeux à ce moment-là, qu’il n’avait jamais vu ça. Il demanda à son assistante de l’aider, et de préparer les points. Dès que l’aiguille…. PARENTHÈSE

Je ne suis pas une personne fragile du tout. Je peux voir beaucoup de sang, des membres coupés, arrachés, bref de bien grosses blessures sans broncher. Par contre, ne me parlé pas de point de suture, juste à y penser je deviens pleine de sueurs. J’ai perdu connaissance dans ma salle de bain après avoir enlevé un pansement sur des points, quand je me suis fait opérer pour mon foie. Bref, voilà, moi et les points de suture ça fait clairement, deux!

FIN DE LA PARENTHÈSE

Donc, dès que l’aiguille traversa le bout de langue sectionné avec le long fil, je me sentis vraiment mal. Comme si toute l’adrénaline tombait en même temps. J’imagine que je suis devenu vraiment blème, parce que l’assistante me poussa doucement vers l’autre côté, me proposant d’attendre à l’écart. Je n’ai pas refusé, bien au contraire. Jake lui contrôlait la situation comme une chef. (Une chance!)

quelques jours après les points
un an plus tard

 

 

 

 

 

 

 

Bref, 6 points dans sa petite langue. Une cicatrice à vie, parfaitement visible en zigzag. Un petit bonhomme qui a eu mal en torpinouche quand sa langue a dégelé. Une mère stressée à vie par les visites chez le dentiste. Une situation plus que farfelue, mais tellement stressante! J’y ai repensé cette semaine après qu’il a perdu ses deux premières dents. En prenant la photo, j’ai bien vu qu’on voyait encore très bien la cicatrice!

Qu’elle est la pire chose qui soit arrivée à vos enfants?

 

2 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.