Aladdin grandiose du début à la fin

C’était ce soir 22 mai 2019, qu’était présenté Aladdin, nouvelle version en
prise de vue réelle du populaire dessin animé sorti en 1992. J’étais présente
pour le premier visionnement au public (à Québec), et je dois dire que j’ai eu
les yeux brillants du début à la fin, me ravivant de nombreux souvenirs de l’un
de mes films préférés de mon enfance.

L’histoire

Évidemment, nous retrouvons l’histoire captivante d’Aladdin, un simple voleur
et un peu cascadeur qui se retrouve malgré lui à la recherche de la lampe et en
devient finalement son propriétaire. Il peut réaliser trois voeux. Aladdin est
accompagné de son célèbre petit singe Abu, et de tapis, un tapis magique bien
réel. Il fera tout, même mentir, pour conquérir le coeur de la princesse
d’Agrabah, Jasmine qui rêve de liberté et de devenir la première sultane. Les
deux tourtereaux devront affronter Jafar, le vizir du roi, qui veut s’emparer de
la lampe, du rôle de sultan et de tout le pouvoir du monde, en gros.

Première du film Aladdin
Jasmine et Génie
world premiere, les acteurs et réalisateurs, équipe, etc

Mon opinion du film

Comme je suis née en 1990 et qu’Aladdin est apparu sur nos écrans en 1992,
c’est l’un des trois films que j’ai le plus écouté dans ma jeunesse (devancé par
Le roi lion et la petite sirène). J’avais donc de grosses attentes envers cette
version avec de vrais acteurs. J’avais été un peu, pas mal, déçue de la version
en prise de vue réelle de la belle et la bête, il y a quelques années. J’avais
déploré que l’histoire ne suivait pas assez l’originale, mais aussi parfois
trop, par bout.

J’ai adoré qu’Aladdin suive le même principe ,cette fois-ci beaucoup mieux
adapté. On retrouve de nombreux bouts du film identique à la version
animé, même en parole (et en chanson) mais j’ai eu un petit pincement lorsque de
légers détails n’étaient pas pareils. Tant qu’à faire du copier-coller,
faites-le jusqu’au bout. (Ex; Jasmine donne du pain à des enfants, au lieu de
pommes, et Aladdin, lui, c’est un sac de dattes qu’il récupère et donne à des
enfants affamés dans la rue, et non un bout de pain qu’il a volé) Ce sont de
très petits détails, mais qui m’ont laissée un peu sur ma faim.

Que dire de Génie? On ne se le cachera pas, le Génie, c’est Robin Wiliam.
C’était des souliers bien lourds, à mon avis, à porter pour remplacer ce grand
homme. Rôle que Will Smith a su chausser avec brio, vraiment, il était
sensationnel. Les mimiques, les chansons, les danses, il était bon du début à la
fin. Génie a même droit à son brin de romance, ce que j’ai adoré.

agrabah, version prise de vue réelle

Aladdin (Mena Massoud) est fidèle à lui même, charmeur, avec un grand coeur.
L’acteur est parfait pour le rôle et, très ressemblant autant physiquement que
dans la façon de se déplacer, de parler, etc. un très beau jeu d’acteur! C’est
toute qu’une réussite. J’ai adoré l’interprète de Jasmine, Naomi Scott qui est
tout simplement éblouissante. Par sa beauté, par ses costumes, par ses danses de
Bollywood. Pourtant, je n’ai pas senti l’âme aventureuse et courageuse de la
princesse. Elle est plus craintive (quand elle doit sauter avec la perche, entre
autres). Trait de caractère qu’on retrouve moins chez Jasmine dans la version
animée.

Le personnage que j’ai le moins aimé, c’est Jafar, étrangement, je n’ai
retrouvé aucune ressemblance avec son personnage animé, peut-être par son
physique, peut-être par son jeu. Mon conjoint, lui, au contraire m’a dit l’avoir
aimé, alors. Personnellement, j’aurais tellement vu Jeff Goldblum (Jurassic
park, Thor Ragnarok, la mouche) dans le rôle. Mais bon.

En bref

J’ai adoré le film et ses effets spectaculaires. Les costumes sont à couper
le souffle, les chansons, les danses, complètement hallucinantes. Selon moi, le
meilleur, et de loin, film de Disney d’adaptation en prise de vue réelle qu’ils
ont fait. (Autres films réalisés jusqu’à maintenant en prise de vue réelle ; Le
livre de la jungle, la belle et la bête, Maléfique, Cendrillon, Alice aux pays
des merveilles, Dumbo pour ne nommer que ceux-là)

C’est un excellent film à voir en famille pour faire découvrir les trésors de
notre enfance à nos mousses.

Le film prend l’affiche demain (aujourd’hui, à l’heure que vous lirez ce
texte), le 23 mai 2019 dans tous les cinémas.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.