lettre; Mon coeur a explosé, grand-papa

Ce matin, vers 4h10, le téléphone a sonné. Mon oncle, ton fils, m’a appelé, grand-papa. Dans un élan triste et vulnérable, j’ai entendu sa voix me dire que c’était fini. Que tu étais parti doucement, serein, en paix. Tu dormais, et tranquillement pas vite tu t’es laissé aller. Mon coeur à exploser, grand-papa je te l’admets. J’ai été frappé par une haine, une colère si grande que je n’y voyais plus rien

Read more