Jake et la Maternelle

Vous le savez, pour celles qui me suivent depuis mes débuts, mon fils est souvent le sujet de mes textes et de mes tests de produits. Parfois, il ne coopère pas vraiment pour les photos, mais il aime toujours les essayer avec moi, apprendre de nouvelles choses.

Il a commencé l’école en septembre, en maternelle. Après une année crève-cœur à regarder tous les autres enfants de son âge rentrer en classe l’an passé, cette année c’était enfin son tour. J’étais confiante, il était de bonne humeur et tout le kit. Dès les premiers jours, il était fou de joie et adorait ça.

Tout a donc bien été jusqu’à tout récemment. Il avait beaucoup d’amis, on l’aimait beaucoup, il était gentil et tout le kit. Mon fils n’est vraiment pas un enfant énervé, bagarreur, comme les p’tits gars de 5-6 ans en général. Non, il est plutôt observateur, et il aime pas mal rire des niaiseries des autres sans trop y participer. J’avais un peu peur qu’on le trouve plate.

Il y a quelques semaines, vers la fin octobre, la professeure de Jake m’écrit quelques lignes à son sujet. J’étais un peu dérouté, mon fils n’écoutait plus rien en classe, ne coopérait pas du tout, ne faisait pas le travail demandé. Il a aussi fait mal à quelques amis au cours des semaines suivantes également, en plus de son mauvais comportement. J’étais en panique, c’était trop beau pour être vrai en début d’année, il ne pourra jamais finir son année scolaire. #panic

fear GIF

 

Comme Jake a vraiment une professeure en or, nous avons pas mal communiqué et après deux plans d’intervention, un scolaire et un directement au CRDP (c’est le IRDPQ de la Beauce) un changement de sa médication, et bien j’ai presque retrouvé mon petit garçon d’amour. Ce n’est pas parfait, évidemment, mais ça s’est vraiment amélioré. #hourra

happy cinco de mayo GIF

 

Pour l’école, même si ça s’est amélioré aussi beaucoup au cours des dernières semaines, c’est loin d’être parfait. Mon fiston a du mal à s’organiser en classe, à suivre toutes les consignes. Ce n’était un secret pour personne, Jake n’irait probablement pas au primaire standard bien longtemps. Une longue route pas toujours simple et pleine d’embûches l’attend. Par contre, j’ai bon espoir qu’on sera bien entouré, qu’on sera à la hauteur pour l’aider à traverser avec succès ces épreuves-là.

Et vous, comment s’est passée l’adaptation scolaire chez vos tout-petits?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.