Je suis quel genre de maman?

Parfois je n’en sais absolument rien! J’ai tellement essayé d’être de différente façon depuis ma première grossesse que j’en suis perdu. J’ai été cette maman totalement freak qui fait bouillir (oui oui) les biberons à C.H.A.Q.U.E.S foutus boires. Ouais, j’ai fait ça. Mon fils avait plus de 2 ans et n’avait jamais mangé de ketchup, nutella ou autre truc du genre. Il a eu des couches lavables. J’ai fait du portage… et puis; j’ai été enceinte à nouveau. Ma patience est partie en vrille comme ton ptit tas de poussière que ta pas eu le temps de ramassé avant que tes enfants décident que c’est l’heure de courir partout et de passer dedans 3 fois. Ouais, aussi vite que ça. Je suis devenu cette maman qui achète la paix. Qui se laisse aller un peu et qui, à bout de nerf, a laissé mon bébé d’un an pleuré, pendant que je pleurais assise dans la pièce à côté. J’ai été cette mère, complètement hors d’elle, et tellement surpassée parce que j’ai eu des jumeaux. Je suis cette mère qui suis son instinct. Cette mère qui parfois se trompe. J’ai aussi été cette maman qui est pas mal fière au fond, de faire tout en double, écoute, moi je l’avais l’affaire! Venez pas vous plaindre avec votre unique bébé, moi, j’en ai deux, plus un de 18 mois.

300549_284993708196254_100000568828433_1071722_788041468_n

J’ai été cette mère dévastée par l’annonce du handicap de mon plus vieux. Anéanti par les rêves, les attentes que j’avais qui s’effondraient. J’ai aussi été cette mère lionne qui sauterait à la gorge de qui conque jugent et parlent de mes enfants, de ma famille. J’ai été une mère trop simple, trop compliquée, trop sévère, pas assez. J’ai été trop occupé, débordé, à bout. J’ai aussi été celle qui saute dans les flaques d’eau, qui chante en boucle la reine des neiges le son dans l’piton. #ididit

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais la mère que je préfère par-dessus tout, c’est celle que je suis tous les jours. Cette mère que j’apprends à connaître. Avec qui je grandis, j’apprends, j’essaie. Il n’y a pas de manuelle pour devenir parents, et tant que je serais moi même, que je gérerai la situation et qu’il n’y aura pas de blessés, je serais à mes yeux la maman parfaite.

et toi, quelle genre de mère es-tu?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.