La fois où j’ai mis l’feu… chez ma mère

Eh non, ce n’est pas dans ma tendre jeunesse. C’est plutôt cette semaine, lors du souper de fête d’un an de ma petite dernière. Bref, comme nous sommes en plein déménagement et que les boîtes encombrent la maison, nous ne mangeons pas trop de repas gastronomiques ces jours-ci. L’idée de manger une bonne fondue chinoise me vient donc en tête. (Ce n’est pas gastronomique, I know, mais c’est l’un de mes repas pref!)

Bref, me voilà à commencer le repas, je sors les patates du sac, ma grand-mère m’aide à les éplucher…

Et j’allume le four.

Simplement, comme toute personne qui s’apprête à faire cuire quelque chose au four le fait dans une vie tout à fait normale.

De mère en fille… non pas sur ça

Ma mère pis moi, nous sommes TELLEMENT différentes sur plein d’affaires. Par exemple, je suis une éternelle perdue (TDA) et je me cherche toujours. Elle, c’est totalement le contraire. Donc, elle sait toujours où elle s’en va et n’oublie rien, contrairement à moi. Elle ne perd pas son auto dans un stationnement, ni ses clés. Elle est toujours à l’avance partout et moi, bah, c’est totalement le contraire. Même si j’essaie bien bien fort.

https://www.instagram.com/p/B2u9qDgnzQa/

Donc, insérez ici une petite fille toute mignonne d’un an qui découvre l’un de ses cadeaux d’anniversaire. En plus de ma mère qui est toute émerveillée devant le bébé qui danse et joue avec son nouveau château Ficher Price (35 $ en liquidation au Club Jouet, en passant) et moi, l’éternelle perdue, qui a allumé le four, sans regarder dedans s’il y avait quelque chose.

*** HONNÊTEMENT, QUI MET DES CHOSES PROPRES DANS SON FOUR POUR LES RANGER????***

Ma mère, sans aucun doute.

Je continu mon souper, naïvement.

Je sens une odeur de plastique qui brûle. Tsé cette odeur dégueulasse, qui pique les yeux et le nez, quand un petit jouet de plastique s’est infiltré dans un calorifère? Bref, je pense pendant 2 secondes que c’est le styromousse des viandes à fondue qui est peut-être trop proche de la sortie de chaleur du four quand j’entends…

-Y’A LE FEU DANS L’FOUUUURRR!!!!!!!

LE FEU EST PRIS DANS LE FOUURRR!!! HEYYYY MES AFFAIREEEES!!!

Ouep. Emilie, en bonne perdue comme toujours ne comprend rien et ouvre le four……….

Mon dieu. L’odeur épouvantable s’éparpille dans la maison, la fumée aussi. Mon chum se lève, pas tellement surpris que quelque chose du genre m’arrive, ma mère crie que l’feu est pris, pis le bébé pleure de panique parce que ma mère l’a subitement mis à terre en se levant d’un bon. Ma mamie se demande vraiment ce qui se passe et pourquoi le feu est pris. Et quand je te dis le feu, je ne te parle pas de quelques petits bouts de plastique qui brûlent. Nenon. LE. FEU.

PAS DE PANIQUE ! JP À LA RESCOUSSE!

Bref, le mini grill BBQ intérieur de ma mère est fini, il a coulé partout dans son four fraîchement lavé, mon chum a ramassé du plastique pis du bicarbonate de soude que ma mère a lancé pour éteindre le feu, pendant 1 heure et je suis pas mal certaine que les grilles du four sont finies aussi. (photo à l’appui)

J’étais, et je suis encore, tellement mal à l’aise que j’en riais nerveusement haha. À qui ça arrive ce genre de choses là? Toujours à moi, évidemment. Une chance, le reste des choses soigneusement rangées au four étaient intactes, la plupart étant en métal. Évidemment, c’est le grill à 100 $ qui a fondu.

Suis-je la seule aussi perdue dans la vie? Ou il vous arrive ce genre de badluck vous aussi? Racontez-moi vos histoires!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.