Le Facebookien intimidateur

Je ne vous parlerais pas directement de Safia Nolin parce que je pense que le tour a plus qu’été fait, et qu’elle a eu pas mal plus d’attention qu’il n’en fallait. Mais d’un sujet qui fait réfléchir par rapport à son histoire.

J’aimerais vous parler de la liberté d’expression. De l’utilisation du Facebookien intimidateur par rapport à cette dite liberté d’expression.De mon opinion, mais surtout de ce qu’on est en train de laisser aux générations futures. Nos enfants et les leurs construiront autour d’une société malsaine que nous alimentons par les réseaux sociaux.

Détrompez-vous, j’adore les réseaux sociaux. Dès leurs débuts j’étais charmé. Ce que je n’aime pas c’est l’utilisation qu’en fond les gens. La fraude par exemple, le hacking sont des fléaux qu’on voit de plus en plus, tous les jours. Je pense sincèrement qu’une petite formation ne ferait pas de mal aux nouveaux utilisateurs.Quelque chose de basique, mais qui pourrait changer quelque chose.Avec l’importance que prend les Facebook, twitter, instagram et autre de ce monde, pas seulement dans nos vies, mais aussi dans les systèmes de sécurités (combien de fois avez-vous vu des recherches policières pour des ados en fugue, des recherches de de criminels) dans les services d’éducations, de commerce, bref, le monde tourne maintenant autour des réseaux sociaux.  Personnellement je trouve ça parfait comme ça. Ça nous ouvre des portes, des connaissances, du contenu, sur le monde entier, au lieu d’être contrôlé seulement par les médias, tout le monde peut participer. Et ce n’est pas toujours une bonne chose.

Monsieur, madame tout le monde, n’est pas conscient de l’impact, de la portée de Facebook. (pour ne nommer que celui-là). Est-ce que ce monde réfléchit vraiment avant de poster des messages de haines? J’y ai réfléchi et j’en suis venu à peindre le portrait du typique intimidateur Facebookien.

  1. Son profil est souvent public pour la plupart de ces photos.
  2. Trois possibilités selon l’âge ; photos ”drôles’ un paquet de quotes aussi stupides les uns que les autres, des photos hyper sexistes ou racistes…  Des photos trop personnelles d’accouchement, d’enfants, de mariage quétaine… et des photos de chats, de p’tits toutous et de minous qui vous souhaitent un bon lundi, pis qu’un ange pense à vous. Dans le summum, vous aurez peut-être l’horoscope, ou la définition de votre prénom.
  3. Il ne sait clairement pas gérer sa propre page, ses publications, et son ”qui peut voir ça?”.
  4. Il aime toutes les pages qu’il voit apparaître sur son fil d’actualité, sans vraiment aimer le sujet (ou savoir ce que c’est)
  5. il passe son temps à liker, partager des vidéos.
  6. Il fait le tour de toutes les fans pages, et écrit, sans réfléchir sur le sujet.
  7. Ne connaissant rien de plus au hockey que les gros titres du Journal de Québec, il écrit tout bonnement que c’est un club de marde, à bas les canachiens! on veut le retour des Nordiques pour vous peter la gueul! 
  8. D’autres exemples? Sur la page de Véronique Cloutier; ta grossi ta l’air vieille, pis tes cheveux ont l’air jaune. 
  9. Aussitôt que quelqu’un répond à ces commentaires (ce qu’il attend religieusement) il l’envoie chier bien profond. Oui oui même madame beaupré, avec ses petites lunettes sur le bout du nez et son écran cathodique. (Elle a aussi la souris grise avec la boule en dessous là)
  10. Il y a aussi de celle qui aussitôt qu’elle à une réponse qui va à l’encontre de la sienne, déclare une guerre. (allaitement, portage, etc.) Elle fait partie de la clic de matante. Et elles haïssent vraiment Mathieu Cyr. Mais elles suivent toutes sa page. #wtf

Je me demande parfois si ce type de gens ont conscience que leur nom, leur personne, leurs photos, associé à ces commentaires, ces intimidations gratuites, seront publics. De pas mal de monde. Genre, la ville complète. La Province. Peut-être même le pays…

 Que quelque part, quelqu’un peut-être aura de la peine, sera atteint par cette méchanceté gratuite. Je suis pour la liberté d’expression, mais dans certains cadres, la politesse, le respect ne doivent pas disparaître sous prétexte que l’on a droit à son opinion.

Qu’en pensez-vous?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.