Les mamans ont testé; Les culottes de nuits HERÖ par Omaïki

J’ai demandé aux mamans sur mon Facebook Flash Mama il y a quelque temps, si elles avaient envie de tester pour moi, les culottes de nuit Herö, nouveauté de Omaïki! Puisque mes trois enfants sont propres la nuit, j’avais besoin de l’aide de ma communauté Facebook pour avoir un avis congrès. J’ai eu envie de parler de ses nouveaux sous-vêtements d’apprentissage puisque moi-même, j’aurais aimé les testés il n’y a pas si longtemps. À trois enfants en moins de 18 mois, croyez-moi, j’en ai passé des couches! Pour mon premier, j’utilisais des couches lavables, mais j’avoue avoir abandonné lorsque les jumeaux sont arrivés. Mon plus vieux à besoins particuliers comme vous le savez, à été propre à 4 ans et demi…..!!! donc bref j’aurais aimé avoir ses petites bobettes attrayantes, qui l’aurait peut-être encouragé dans l’apprentissage de la propreté.

Herö c’est quoi exactement? 

CULOTTE DE NUIT

La culotte de nuit HERO par Omaïki a été spécialement conçue pour les plus grands! Modèle dessiné pour ressembler à une culotte et non une couche. Elle a fait ses preuves, la culotte de nuit HERO est la préférée des parents! Son grand pouvoir absorbant la rend extrêmement   efficace auprès des grands mouilleurs. Quant à l’enfant qui la porte, elle favorise l’autonomie et l’indépendance. Grâce à son élastique de taille elle peut être facilement mise et enlevée par l’enfant lui-même. Ses côtés extensibles rendent son ajustement optimal, peu importe la physionomie de l’enfant. L’intérieur est recouvert de jersey de polyester, créant ainsi un voile contre l’humidité. La culotte présente plusieurs parties absorbantes séparées (intérieur + 2 inserts inclus). De plus, les parents peuvent  ajouter, au besoin, des inserts  pour la rendre  encore  plus absorbante. Le lavage/séchage s’en trouvent ainsi améliorés et plus rapides. Offert en 5 tailles (XL 9-10A est disponible sur commande spéciale seulement).

source 

Qu’en a réellement pensé les mamans testeuses? 

Julie Plante

Me voilà que grâce au concours de Flash Mama, j’ai l’occasion de m’essayer dans le monde des couches lavables.

Dès que je reçois la couche, je suis toute excitée d’en faire l’essai avec ma fille mais les 3 brassées de lavage requises avant le premier dodo freine un peu mon excitation.

Dès que le lavage terminée, j’enfile la culotte à ma cocotte qui a l’Impression d’être une grande fille. Le bonheur est de courte durée car dès l’insertion de ses jambes, les 2 serviettes absorbantes roulent sur elle-même et je dois entrer mes mains dans sa culotte pour déplier les serviettes à l’avant et à l’arrière-train. Ma fille n’apprécie pas trop cette intrusion mais c’est de courte durée car elle adore la couleur melon d’eau de la nouvelle culotte.

Rendue à l’heure du dodo, ma fille se couche sans problème mais cinq minutes plus tard, elle se met à se plaindre que ça lui fait mal. Elle se débat pour retirer sa culotte. Un fois retirée, elle refuse catégoriquement de la remettre et je constate aussi que sa peau est marquée par le serrement de la culotte au niveau de l’entre-jambe. Je ne me bats pas avec ma cocotte et lui met une pull-ups jetable pour cette nuit.

Lendemain soir, je reviens à la charge avec ma culotte lavable, je suis déterminée à faire l’essai convenablement et je désire que ma fille adopte cette culotte au lieu des culottes d’entrainement jetables. J’ai réussi à affiner ma technique pour la mettre et les serviettes ne roulent presque pas jusqu’au bas de la culotte. Ma fille se met à se dandiner avec la culotte et l’exhibe à tous les membres de la famille qui sont présents dans la maison.

Malheureusement, dix minutes plus tard, elle se remet à se tordre comme la veille et tente de retirer sa culotte. Lorsque je tente de la lui remettre, elle refuse et va elle-même chercher un pull-ups dans le tiroir de sa chambre.

Malgré, notre essai infructueux, j’ai adoré le modèle de la culotte de nuit. Elle donne réellement l’impression à l’enfant qu’elle est rendue une grande fille. Nous allons refaire d’autres essais pour que notre cocotte porte cette culotte pour dormir puisque je suis persuadé que ça l’aidera à être propre la nuit.

La première chose à laquelle j’ai pensé, est-ce que la culotte de nuit était assez grande? J’avais un petit bonhomme très costaud au niveau des cuisses et c’était le problème que j’avais avec les couches lavable. Peut-être est-ce ça le problème.

Jessika Bessette-Arcouette

L’apprentissage de la propreté… mais quelle belle étape de la vie (soupirs…) Bon ok, je n’ai pas à trop me plaindre puisque ma petite dernière, du haut de son 2 ans et demi, a décidé du jour au lendemain de se mettre propre de jour. Moi qui s’est retrouvée pratiquement en pleurs de devoir vendre mes couches lavables, mais en même temps tellement fière de ma cocotte.
Nous avons donc eu la chance d’être sélectionnées Lexie et moi par Flash Mama, en collaboration avec Omaïki, pour tester les culottes d’entraînement lavables de nuit!!!
Soulagement intense car les couches jetables que je m’étais contrainte à acheter, pour faire le deuil complet en vendant toutes mes couches lavables “one shoot”, nous laissaient une petite fille complètement détrempée au lever.
Donc, depuis 2 semaines nous testons cette culotte d’entraînement de nuit et ohhhh quelle merveille. Nous avons reçu une culotte de taille Petite et à la magnifique couleur Melon d’eau (déjà là j’étais en amour, encore plus en sachant que leurs culottes sont faites au Canada et à partir de tissus canadiens).
La culotte est vraiment comme une petite culotte normale donc sans snap ou velcro, l’enfilage est tellement facile et sans aide requise. La culotte vient avec un insert intérieur et 2 inserts à snaps (parfait pour ajuster selon les besoins de chaque enfant) en plus de pouvoir en ajouter si nécessaire.
Connaissant ma fille, les 2 inserts à snaps seraient nécessaires, voir même que je devrais peut être en ajouter… on allait voir à son réveil… Et bien non!! Princesse s’est levée au sec, toute heureuse de venir me rejoindre en me criant : maman mon pyjama est pas mouillé!! Laissez-moi vous dire que j’étais étonnée mais tellement heureuse de savoir que cette première nuit n’allait pas m’obliger à laver son lit!! On a donc mise la culotte au lavage rapidement, puis à la sécurisé pour la faire sécher et pouvoir la réutiliser la nuit suivante. Résultat de cette 2e nuit, Lexie s’est levée durant la nuit d’elle même, est allée à la toilette et retournée se coucher. Pas de pipi cette nuit-là, yeah!
Durant la 1ere semaine nous avons donc jonglées entre quelques nuits mouillées et d’autres complètement sèches. La 2e semaine, une majorité de nuit sans pipi, puisque mademoiselle se levait fréquemment pour aller à la toilette. D’ici quelques jours, je suis persuadée qu’elle sera propre de nuit également.
La culotte de nuit Omaïki nous aura donc été d’une précieuse aide afin que Lexie puisse aller seule au toilette la nuit aussi.
Une note sur 10?! Un 10/10 sans aucun doute! Cette culotte permet aux enfants de pouvoir aller à la toilette seuls, car elle s’utilise comme une simple “bobette”, ce qui leur permet de développer leur propre autonomie (et on s’entend qu’à cette âge, ohhh qu’ils sont capables de tout faire seuls à les entendre), tout en leur procurant une fierté de pouvoir nous dire qu’ils ont été capables seuls, donc aide à leur estime personnelle à la fois.
Merci encore à Flash Mama et à Omaïki de nous avoir offert cette chance de découvrir et tester cette culotte, mais je vous avoue que je suis triste de penser devoir elle aussi la mettre de côté bientôt…

Alors, qu’en pensez-vous? Allez-vous tester les culottes de nuits Herö?

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.