Les p’tites madames tanantes

Ce n’est un secret pour personne, j’ai déjà trois enfants, j’en attends un 4e tout frais pour septembre/octobre. En plus, je suis déjà belle-mère aussi. (Si tu sais compter et que tu suis, on ai rendu à 5) Aussi, j’ai eu un premier gros bébé, il était et est toujours différent des autres, avec des besoins particuliers. Son frère et sa sœur sont arrivés toi chose, ensemble en paquet-cadeau. Bien oui, des jumeaux. Je ne vous cacherais donc pas à quel point j’en ai entendu des vertes et des pas mûres au courant de ma vie de femme enceinte et maman.

photo de famille loufoque au festivent de Lévis

Timing parfait pour gosser

À mon premier, on me trouvait, DON BIN JEUNE. Et on ”espérait DON que le père ai ”trouvé la bonne cette fois-ci, avant de faire un enfant” puisqu’il avait un enfant d’une union précédente. Quand il est né, je n’ai jamais entendu de oohhh le beauuuu bébééééé, mais beaucoup de MON DIEU SEIGNEUR, IL EST BIN GROS, IL DOIT PAS MOURIR DE FAIM LUI HEIN?? Chaque fois, je me suis sérieusement demandé si les gens, souvent de parfaits inconnus, réalisaient vraiment ce qu’ils disaient, à une inconnue dans une épicerie. Que souvent, moi aussi j’avais le goût de leur répondre, hey, vous non plus hein, vous ne crevez pas de faim quand je vous regarde! Juste pour qu’ils comprennent à quel point c’était déplacé.

mon ”gros bébé de même pas un an avec son arrière-papi!

Quand j’attendais les jumeaux, j’en ai entendu de toutes les couleurs. Sérieux, si j’avais eu, ne serait-ce qu’un cinq sous, chaque fois que quelqu’un m’a compté sa vie, qu‘une cousine de l’arrière-petite-fille du beau-père de sa voisine a elle aussi eu des jumeaux, ou qu’on m’a demandé si c’était voulu ou même conçu de façon naturelle… Oui oui, en pleine aubainerie, on m’a demandé si j’avais fait l’amour pour avoir des jumeaux. #drôledemadame. Eh bien, je serais aujourd’hui riche. Vraiment riche.

Heureusement, ma famille proche a rarement passé de commentaires plates. Quelques-uns à mes annonces de grossesses, sans plus. Plus par inquiétude qu’autre chose. J’ai les plus beaux et fins bébés du monde pour eux. #pasmauvaisdutout

Cette grossesse-ci….

Depuis que je suis enceinte de ma petite poulette numéro 4, ça ne fait pas exception. C’est toujours le même genre de monde qui te donne leur opinion ou fait des jokes bien plates qu’ils pensent être les premiers à te dire. #oupsbahnon

Je ne sais pas si c’est parce que je suis toujours bien encerclé, mais on m’intercepte vraiment moins. Des inconnus je parle. Je fais mon épicerie bien détendue, en paix, avec mes 3 enfants et ma grosse bedaine. Peut-être qu’ils sont trop scandalisés pour intervenir, hey, 4 ENFANTS TOI CHOSE.

Sur internet par exemple, hipelaye. J’en vois, j’en vois. Pas seulement sur mon cas, mais tellement, sur d’autres femmes enceintes aussi et ça me fais toujours autant grincer des dents. Je me demande, elle est où, la ligne de l’intimité et du respect de la personne. De sa vie. Je comprends parfaitement qu’en étalant sur les réseaux sociaux notre vie, on se met justement volontairement dans une situation où quelqu’un dira un moment donné un commentaire plate. Mais, est-ce vraiment nécessaire? Je ne suis pas certaine que, Camille, nom fictif, quand elle prend une photo de sa bedaine, fière, belle, accomplit, et écrit un beau 37 semaines, on se voit dans X temps bébé! Elle s’attend à se faire demander ou plutôt ordonner que ce soit le dernier, parce qu’après, selon matante Gertrude, c’est BIN TROP.

Au final

Je tiens à souligner aussi par contre que ça arrive de beaux commentaires. Étrangement, c’est souvent de vieux monsieur qui viennent me voir avec le sourire, me dire que j’ai une belle grande famille. Que c’est ”beau” en 2018 de voir des parents qui s’aiment et qui font 3, 4, 5 enfants. Ça réchauffe toujours mon cœur, et ça fait du bien. Je vous le dis, vous autres, vous êtes les bienvenus! Emmenez-en de beaux commentaires! Ma plus belle ”fois” c’est d’entendre un ado, un peu skateur, dire à son chum à côté de lui, ayoye wow check sa la belle petite famille. Ça avait fait mon mois. En secret, j’espère aussi que mes enfants auront la même mentalité.

J’en aurais long à dire, les hormones pis toute, ça m’aide vraiment pas à garder mon calme devant se genre de situation. haha J’arrête là pour cette fois-ci, mais je te prépare aussi un texte sur les réactions que les gens ont, quand tu as une grande famille.

                                                                            

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.