Parce que je suis tannée d’être grosse, partie 2

Les mois ont passé depuis mon dernier texte sur mon poids; mon voyage a eu lieu comme prévu à Noël. J’ai perdu que quelques livres seulement en plusieurs mois. J’avais pourtant fait de grands changements dans mon mode de vie;

  • Souper le soir à une heure raisonnable, aka 5h30-6h
  • me coucher plus tôt. Essayer de me rapprocher de 8h de sommeil
  • couper les cochonneries
  • bouger plus

Malgré que je ne suis toujours pas bien dans ma peau, j’opte pour le changement lentement mais sûrement. Je ne veux pas faire de régime drastique qui me fera perdre un gros chiffre, mais que je retrouverais quelques semaines/mois plus tard. Avec tout ça, je n’ai donc pas perdu grand-chose entre septembre et décembre et c’est donc avec horreur que je suis partie à l’assaut des magasins pour me trouver du linge d’été. (En décembre.) Bref, je me suis pas mal juste trouvé des vêtements de sport, mais j’adore donc ça allait.

Depuis deux étés, je portais un tankini. (ARK.) je déteste l’effet que ça fait, je trouve ça laid. J’ai toujours trouvé ça laid. Mais il se trouve que ce qu’il y a en dessous, je le trouvais encore plus laid. Donc…. J’ai pris mon courage à deux mains, je me suis magasiné deux maillots de bain, en plus des ”vieux” que j’avais encore. Des bikinis. OUAIS pis toute!

Quand j’ai mis le pied sur le sol chaud de la République dominicaine, automatiquement mon orgueil, ma peur, mon dégoût pour mon corps sont restés dans l’avion. Chow! On se revoit dans une semaine!

Je me suis permis d’être à l’aise, de m’amuser, de sentir les doux et chauds rayons de soleil sur la peau de mon bedon marqué par ma grossesse gémellaire… Je n’ai senti aucun jugement, aucun regard sur moi. Peut-être même qu’à l’inverse, quelques républicains ne me haïssaient pas trop. Je me suis sentie bien, libre de ma propre prison dont je me gardais prisonnière depuis quelques années.

Wow, c’est ça l’effet que ça fait.

Je suis de retour à Québec depuis quelques semaines déjà et la plage me manque terriblement. Moi qui depuis quelques années la fuyais chaque été. Je me promets de ne plus la fuir désormais.

Au sujet de mon poids, bien sûr que je veux encore en perdre, question de santé, de confort, et de bien-être. Mais il y a quelque chose qui a changé là bas. Un apprentissage spirituel que je vous parlerai une autre fois. Peut-être. Si moi même je trouve ce que c’est et que je mets les bons mots dessus.

Comment vont vos objectifs? Avez-vous changé vos habitudes de vie?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *