Qu’est-ce que tu fais encore là, la mère?

J’ai beaucoup de mères autour de moi. J’en ai avec qui je suis amie, d’autres qui sont plus des connaissances. Des anciennes collègues, des amies des amies, des filles rencontrées sur les zinternets. Bref j’en connais un tas. Je vois souvent cette tendance qui revient; le bitchage du papa. Le dit papa n’en fait jamais assez. Le dit papa n’est pas assez présent, ne fait pas assez de bouffe bio, ne choisit jamais assez des beaux vêtements. En gros, c’est vraiment de la marde tout ce qu’il fait.

Quand tu as choisi d’avoir un bébé, lui as-tu vraiment demandé son opinion? Certains diront qu’ils étaient ”rendus” là dans la vie. D’autres qu’ils se sont sentis obligés. D’autres qu’ils se sont fait avoir qu’ils n’ont pas eu le choix. Tu auras aussi ceux qui avaient vraiment hâte. L’important, au fond c’est que tu ne fasses pas ton égoïste et que tu penses aussi à cet homme, qui n’était peut-être pas prêt, et qui l’a fait pour toi.

Quand tu as choisi le prénom, les accessoires, les couleurs, les vêtements, name it! A-t-il eu vraiment son mot à dire? Pas que la différence entre blanc cygne et blanc rosé du jour l’intéressait vraiment, non. Mais je suis pas mal certaine que s’il avait senti une seule seconde que tu voulais l’impliquer, que son opinion comptait, ça serait différent. Peut-être que lui, les p’tites baleines bleues, il trouve ça laid. Il a autant le droit de trouver ça laid, que toi de trouver ça adorable.

Mais si c’était juste de lui, la chambre serait en bleu blanc rouge comme son équipe de hockey préféré!!

Mais si c’était juste de toi, la chambre serait turquoise avec des p’tites baleines et des pompons partout

Chacun ses goûts! Qu’est-ce qu’on y fait? On s’assoit. On se parle, on fait des compromis. Tous les deux. Sûrement qu’il te laissera gagner. Parce qu’anyway ton bébé n’a jamais eu aucune chance d’avoir une chambre du CH. Et qu’au fond, vaut mieux une chambre moins à son goût qu’une dispute avec une femme hormonée. Mais au moins, vous aurez pris le temps de décider ensemble. Qui sait, peut-être même qu’en prenant le temps, vous en trouverez une qui vous convient.

Un père, ce n’est souvent pas parfait. Ça prend pas toujours le temps, ça oublie vite. Ça n’a pas les mêmes goûts, ça n’a pas les mêmes occupations que toi, la mère. Et c’est parfait de même. Que tes enfants mangent du McDo le seul soir ou tu sors, avec leur papa, en pyjama ou en princesse, ça ne le regarde que lui. Parce que lui aussi à son mot à dire, ça méthode. S’il profite de ce petit moment avec ses enfants, pour lâcher-prise de la routine de fou (parce que oui je suis pareille que vous hein!) qu’on leur organise, eh bien c’est autant important pour les enfants.

Quand je laisse mes enfants avec papa, j’ai quelques questions que je me pose. Au-delà de ça, j’essaie de ne pas juger.

Est-ce qu’ils sont vivants?

Est-ce qu’ils sont en santé?

Pas de blessés?

Est-ce qu’ils ont mangé?

Est-ce qu’ils sont relativement propres?

Est-ce qu’ils ont dormi?

Est-ce qu’ils sont heureux?

Si toutes les réponses sont oui, le reste m’importe peu. OK ce n’est pas vrai. Je vais aussi lever les yeux au ciel en sachant ce qu’ils ont mangé. Ou qu’ils ont pris un bain, sans se laver dedans. Etc., mais c’est la méthode à papa. Et honnêtement, il est pas mal bon. Je blaguais pour le bain. Il leur met de la mousse. #cacomptecommedusavon #passur #mieuxquerien

J’aimerais que toutes les mamans donnent une chance à leur chum. Au père de leurs enfants. Qu’elles leur fassent confiance un peu. Et qu’elles arrêtent surtout de les dénigrer. Ils ne sont pas parfaits, OK. Mais elles non plus.

Qu’est-ce que tu fais encore là, la mère? L’aimes-tu encore? Es-tu capable de le respecter?

2 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *