Rikarounette

Je suis une maman comme vous le savez maintenant, de trois enfants, dont un différent. Mais avant eux, j’ai eu la chance de me former en tant que belle mère, et ce très jeune. Je me souviens encore de l’air des gens dans les endroits publics avec ma belle fille. Elle avait 3 ans et demi lorsque j’ai accouché de son premier demi-frère. J’ai toujours adoré les Barbie et les princesses. Dès lors que j’ai ”eu” une petite fille sous mon toit, je me suis complètement perdue dans le rose, les paillettes et les chansons de princesses. Honnêtement je ne crois pas trop l’avoir influencée, peut-être un peu, mais je suis convaincu qu’elle était comme ça au fond aussi. En ayant un nouveau bébé, garçon en plus, les paillettes et les tutus se sont faits plus rares un peu pour être remplacés par du vert, du bleu et de l’orange. Malgré ça, du haut de ses 8 ans maintenant, je ne pourrais pas trouver plus girly qu’elle. Et pourtant……

11986924_10153603845603142_1914065140817162852_n

Est arrivée ma fille. La seule de mon clan utérus. En ayant des jumeaux garçon fille et un plus vieux garçon, on se serait attendu à avoir une petite fille tom boy…. sauf qu’excepté l’avoir habiller en fille, et reçue énormément de rose en cadeaux, d’avoir acheté une coquille rose, je n’ai jamais au grand jamais influencé ma fille à être comme elle est.

Dans une société où l’on crie haut et fort; il n’y a pas d’activités et d’objets de genre, tout est mixte, ma fille détonne. Elle parle de mariage, de robe, de maquillage et voue un véritable culte à la reine des neiges. La question qui me vient en tête est simplement, pourquoi ne pas les accepter comme ils sont réellement? Pourquoi devrait-on les habiller en couleur neutre, leur acheter que des jeux mixtes si au fond c’est du rose, des paillettes et des Barbie qu’elles veulent?

12301778_10153737353848142_5033546215866237971_n

On proclame qu’une petite fille peut courir, jouer au hockey et attraper des bibittes. Qu’une petite fille, ça peut faire ce que ça veut! Un petit garçon est tellement cool s’il veut s’habiller en robe, et que ses parents l’encouragent. Quel bel exemple d’acceptation. Oui c’est vrai, je ne dirai jamais le contraire puisque je suis comme ça aussi. Si mes enfants étaient comme ça, je l’accepterais très bien. Je les aime, peu importe leurs choix. Accepter son enfant même si ses choix ne sont pas dans les standards stupides de la société, c’est ça être de bons parents. Nous le savons, nous sommes tous deux en marge de la société. Mais, si, par un simple hasard, des enfants de marginaux sont typiques? Standard? Un garçon qui aime le bleu, les dinosaures et les camions, et une petite fille 100% fille qui aime chanter, danser et dormir avec ses Barbie, arrivent dans notre vie? Sommes-nous de mauvais parents si on les laisse faire?

12654176_10153871841463142_2044924145013135952_n

Et si ta fille devient ce genre de poupée gonflable plastique blond platine plus tard???

Je répondrai simplement que j’essayerais d’y enseigner le respect d’elle-même, de son corps et surtout la notion de la modération! Trop, c’est comme pas assez. Elle sera poupoune, why not? Ça ne fera pas d’elle une mauvaise personne. Tant qu’elle aura une tête sur les épaules, le reste sera bien personnel à elle-même.

Pareil pour mes gars. Ils feront du ballet s’ils veulent. Seront cuisinier ou couturier! Mais, si c’est jouer au hockey, être policier, pompier, name it! Ce qu’ils voudront, et bien ils le feront. Tant qu’ils s’épanouissent.

Alors arrêtons de juger les enfants, et les choix des parents, pour qu’ils puissent enfin être qui ils sont vraiment!

Comment vivez-vous les choix de vos enfants et comment sont-ils perçus par votre entourage?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.