Virage; en route vers le végétarisme par Jessika Bessette

J’ai, depuis le moment où j’ai commencé à manger, toujours consommé de la viande. Pourquoi? Choix de mes parents à la base, puis en vieillissant car j’ai découvert que j’aimais le goût, les différentes “sortes” de viande, etc., sans jamais me poser plus de questions (comment étaient traités les animaux, dans quel milieu ils vivaient, etc.). Mais aujourd’hui, j’ai fait un choix personnel, un choix pour moi, un choix différent.

 

Pour commencer, mini-description de différents termes :

 

  • Pesco-végétarien : ne consomme aucune viande, mais consomme du poisson
  • Végétarien : ne consomme aucune viande, ni poisson
  • Végétalien : ne consomme aucune viande, ni poisson, ni aucun aliment qui provient des animaux (oeuf, lait, miel, etc.)
  • Végan : ne consomme aucune viande, ni poisson, ni aucun aliment qui provient des animaux (oeuf, lait, miel, etc.) ET n’utilise aucun produit provenant d’animaux (laine, cuir, fourrure, etc.) ou ayant été testé sur les animaux (cosmétiques, etc.)

 

Ma meilleure amie Tanya est végétarienne, voir même à 90% VÉGAN. Elle me parlait de son choix personnel d’être végétarienne, des diverses raisons qui ont fait en sorte qu’elle fasse ce choix, sans insister, car c’est un choix personnel que l’on ne peut forcer personne à choisir (et ça elle le respectait totalement). Mais puisque c’est bien ancré dans ses valeurs personnelles, elle se devait d’en parler, car pour elle c’est vraiment important. Je l’écoutais toujours attentivement, (oui parfois en me disant : non, mais… ça suffit miss-écolo-grano-sauveuse d’animaux…), mais chaque fois qu’elle m’en parlait, ça me trottait dans la tête, un peu plus à chaque fois.

 

Depuis déjà quelque temps, je fais très attention aux cosmétiques, produits capillaires, etc. que j’utilise afin d’acheter des produits “cruelty-free”, approuvés par la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals, en français : Éthique pour le traitement des animaux). Rome ne s’est pas bâti en un jour comme on dit, donc je fais ma part un petit geste à la fois (et chaque petit geste est aussi important que les autres).

C’est donc ainsi qu’aujourd’hui, moi, Jessika Bessette-Arcouette, fait le choix personnel de devenir pesco-végétarienne!!! Pourquoi pas végétarienne directement? Parce que, déjà que j’aimais la viande (sans me soucier d’autres choses que le goût), le fait d’arrêter d’en consommer sera déjà un immense défi personnel, puisque je choisi de le faire avec l’optique de pouvoir à mon tour faire ce que je peux afin de “protéger” d’une certaine façon les animaux. Donc oui, pour le moment, je choisi de complètement retirer la viande de mon alimentation, tout en gardant les poissons et fruits de mer dans celle-ci. Éventuellement, mon idéal sera de retirer également ces derniers.

J’ai aussi pris un engagement personnel : pour chaque fois où, sans nécessairement le vouloir personnellement (comme par exemple en allant chez la coiffeuse, l’esthéticienne, etc.), j’allais utiliser des produits non-approuvés par la PETA, j’allais mettre de côté 5$, pour finalement 1 fois par année, faire un don personnel à la PETA avec ce montant amassé. Pourquoi?! Car chaque petit geste compte! Un petit geste à la fois j’arriverai à faire un mini-changement pour notre monde ❥❥ Et par la même occasion, j’aurai le sentiment intérieur personnel de devenir encore plus une meilleure personne ❥❥

Je vous reviendrai bientôt avec un suivi de comment ce passe mon nouveau virage de vie 🙂

Jess xoxo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.